PAROLES VERS BÉATIFICATION

10 Juin 2017 - 10 Juin 2018

Semaine après semaine en route vers la Béatification de Mère Adèle


semaine 26

  • Voici le temps, chère amie, de nous réveiller de notre assoupissement et de redoubler de courage pour avancer l'œuvre de notre salut. (28 novembre 1814) 

Prière :

Seigneur, Dieu d’Amour et de Vie,

toi le Maître du Temps, toi, le Dieu qui est, qui était et qui vient,

nous te rendons grâce pour ce temps que tu nous donnes.

Apprends-nous à l’accueillir comme  une grâce, apprends-nous à l’habiter de paix, de service, de joie et d’amour,

apprends-nous à en faire une lumière qui réfléchisse ton visage de tendresse,

apprends-nous, encore et encore, à demeurer en état de veille

pour te reconnaître et te suivre quand il te plaira.

Seigneur, Toi qui viens à nous sous les traits du pauvre, du mal-aimé, de celui qui souffre, de celui qui a tout perdu, accorde-nous, à la prière d’Adèle, de te reconnaître en chacun et de nous mettre à son service.

avent2

SEMAINE 25

  • Imitons, chère amie, la charité de notre divine Mère et, à son exemple, rendons de bonne grâce à tous nos frères les services qui seront en notre pouvoir pour le corps et pour l'âme.  Le bon Dieu veut bien regarder fait à Lui-même ce que nous ferons pour nos frères: quel puissant motif pour exciter notre charité! (2 juillet 1810)

 

Prière :

Seigneur, Toi qui viens à nous sous les traits du pauvre, du mal-aimé, de celui qui souffre, de celui qui a tout perdu, accorde-nous, à la prière d’Adèle, de te reconnaître en chacun et de nous mettre à son service.

avent1

semaine 24

  • Imitons, chère amie, la charité de notre divine Mère et, à son exemple, rendons de bonne grâce à tous nos frères les services qui seront en notre pouvoir pour le corps et pour l'âme.  Le bon Dieu veut bien regarder fait à Lui-même ce que nous ferons pour nos frères: quel puissant motif pour exciter notre charité! (2 juillet 1810)

Prière :

Seigneur, Toi qui viens à nous sous les traits du pauvre, du mal-aimé, de celui qui souffre, de celui qui a tout perdu, accorde-nous, à la prière d’Adèle, de te reconnaître en chacun et de nous mettre à son service.

jugmtdernier

semaine 23

  • Ah! Ma chère Seurette, Il nous comble tous les jours de grâces.  Que nous serions ingrates de lui être infidèles!  Au contraire, correspondons à tant de bienfaits; négocions ces faveurs, afin qu'à l'exemple de la parabole des talents, si nous avons été fidèles en peu de choses, il nous établisse sur de plus grandes. (14 mars  1811)

Prière :

Seigneur, Adèle a toujours été consciente des nombreux talents que tu lui confiais et elle a cherché sans se lasser à les mettre en œuvre pour te faire connaître, aimer et servir, rends-nous, à notre tour inventifs pour faire fructifier les dons dont tu ne cesses de nous combler.

SEMAINE 22

  • Redoublons le pas, faisons de bonnes œuvres pendant qu'il en est temps; grossissons le trésor pour l'éternité; envoyons nos passeports avant nous; pourvoyons nos lampes d'huile afin de n'être pas prises au dépourvu, et de suivre l'Epoux avec zèle et promptitude dès qu'Il paraîtra.  (18 janvier 1814)

 

Prière :

Toi, Seigneur, Maître de la Vie, toi le Dieu qui est, qui était et qui vient, nous te rendons grâce pour le temps que tu nous donnes. Enseigne-nous à demeurer vigilants pour te reconnaître et te suivre à tout moment.

semaine 21

  • Tenez-vous toujours seulement dans l'estime des choses basses et humbles comme plus conformes à l'esprit et à l'exemple de notre Seigneur Jésus Christ, et plus propres à nous élever dans le Ciel: « Celui qui s'abaisse sera élevé et celui qui s'élève sera abaissé ».  (10 janvier 1826)

 

Prière :

Adèle, toi qui nous invites souvent à contempler Jésus doux et humble de cœur, intercède pour nous pour que nous apprenions à vivre cette humilité qui conduit à faire confiance au Seigneur, comme Marie.

semaine 20

  • Ne vivons donc plus que pour chanter les miséricordes dont nous a comblées le Seigneur; et témoignons-Lui notre reconnaissance, par notre fidélité à accomplir en tout sa sainte loi et ses adorables volontés et en lui sacrifiant toujours la nôtre.  Faisons cela et nous vivrons. (29 avril 1807)

Prière :

Adèle, toi qui as tant aimé le Seigneur, apprends-nous à l’aimer de tout notre cœur, de toute notre intelligence, de tout notre être et apprends-nous, comme toi, à aimer notre prochain.

SEMAINE 19

  • Que le Nom du Seigneur soit béni, depuis l'Orient jusqu'à l'Occident!  Qu'il soit connu partout, aimé par tous les cœurs, servi par toutes les créatures! (23 août 1821)

 Prière :

Adèle,  en ce dimanche de  prière pour les missions, intercède pour nous : que nous soyons, comme toi, habités par le désir de faire connaître, aimer et servir Celui qui a donné sa vie par amour pour tous.

SEMAINE 18

  • [le démon] nous tente, chère amie, il rôde autour de nous, mais avec la force de Jésus-Christ nous le vaincrons.  Nous ne pouvons rien, « mais nous pouvons tout en Celui qui nous fortifie! ».  (1er septembre 1805)

Prière :

Adèle,  toi qui as toujours eu pleine confiance dans le Seigneur, intercède auprès de Jésus pour qu’il nous obtienne de triompher de tous les obstacles que nous rencontrons sur nos chemins de foi.

Semaine 17

  • "Marie est la consolation des affligés, le refuge des pécheurs.  Jetons-nous, chère amie, dans ses bras maternels, elle ne se reculera pas pour nous laisser tomber." (14 février 1809))

Prière :

Seigneur, avec Adèle,  en ce mois du Rosaire, nous nous confions à Marie que tu nous as donnée pour Mère, qu’avec son aide maernelle nous avancions sans crainte sur le chemin où tu nous appelles.

semaine 16

  • "Quel bonheur, chère amie, de travailler à la vigne du Seigneur à lui gagner des âmes !"(6 décembre 1816)

 

Prière :

Mets en nous, Seigneur, ce désir fort d’Adèle de travailler à l’avènement de ton règne en étant pleinement enracinés au cœur de ton Eglise.

SEMAINE 15

  • "Allons, ma chère amie, n'usons plus de réserve envers un Dieu qui nous comble sans cesse.  Sacrifions-lui tout ce que nous sommes; ne vivons plus que pour Lui, n'envisageons que Lui; soyons tout à Lui ! (1er juin 1815)

Prière :

Dieu créateur et maître de tout, à l’exemple de Mère Adèle, accorde-nous la grâce de tout faire par amour.

SEMAINE 14

  • "Chaque associée prendra sa meilleure amie en qui elle aura plus de confiance, afin d'en faire sa surveillante particulière dans les voies de Dieu, se reprenant mutuellement de leurs défauts et s'aidant à se corriger." (Règlement de la Petite Société)

 

Prière :

Seigneur,  accorde-nous la grâce de nous aider, les uns les autres, sur le chemin où tu nous appelles comme Adèle et ses amies le faisaient en toute simplicité et par amour pour toi et leur prochain.

fleurs

SEMAINE 13

  • "Il faut se faire violence et c'est ce que nous ne pouvons souffrir.  Cependant, c'est un oracle de la Vérité même: « Celui qui ne se renonce pas lui-même, ne peut être mon disciple». Car, ce n'est pas seulement aux religieux qu'Il le dit, mais à tous." (11 janvier 1816)

     

    Prière :

    Seigneur, donne-nous, à l’exemple de Mère Adèle, de tenir le regard de notre cœur fixé sur toi et nous comprendrons ce que tu nous demandes de laisser pour te rendre amour pour amour.

SEMAINE 12

  • Aimons-Le, chère amie, ce Dieu mille fois bon. Aimons-Le, non comme Il mérite de l'être - car il nous serait impossible de le faire - mais autant que notre cœur sera capable d'aimer. Aimons-Le plus que toute créature, plus que nous-mêmes; soyons prêtes sans cesse à faire tous les sacrifices qu'Il voudra bien exiger.Ecrions-nous avec Saint Augustin: « O beauté ancienne et toujours nouvelle, c'est trop tard que j'ai commencé à vous aimer! ». (29 juin 1809)

     

    Prière :

    Seigneur, éternel est ton amour : que l’exemple de Mère Adèle nous encourage. Oui, Seigneur, tu nous connais, tu sais combien nous désirons t’aimer, tu sais aussi la faiblesse de notre réponse, alors, nous t’en prions, viens aimer en nous.

perdsavie

 

SEMAINE 11

  • « Répondez à votre vocation, répondez à votre destinée. Ramassez, tâchez d'assembler de jeunes cœurs sous les Etendards sacrés de la Reine des vierges, (…) ne vous laissez pas abattre par les difficultés, on en trouve toujours quand on veut faire le bien. Mais le Seigneur aplanit tout par la force de sa grâce. (29 mai 1817)

Prière :

Seigneur, toi qui t’émerveillais de la foi de la Cananéenne, accorde-nous, par l’intercession de Mère Adèle qui te faisait une confiance totale, de grandir, jour après jour, dans la foi et l’amour.

SEMAINE 10

  • « Voilà la fête de l'Assomption qui approche, où la Sainte Vierge mourut d'amour.  Ah! à son exemple, tâchons que l'amour de Dieu fasse mourir en nous toutes nos mauvaises habitudes, tous nos penchants déréglés." (2 juillet 1805)

Prière :

Mère Adèle , toi qui invitais tes amies à se préparer à célébrer chacune des fêtes de la Vierge Marie, obtiens-nous ce regard du cœur qui nous fera accueillir  le mystère de l’Assomption de Marie  comme un signe d’espérance et de consolation.

assomp 

SEMAINE 9

  • « Notre Dieu ne se laisse jamais vaincre en libéralité: la moindre chose que nous faisons pour Lui, Il nous la paie au centuple.  Oh! le bon Maître!  Qu'il est doux de Le servir!.» (27 avril 1813)

Prière :

Seigneur, permets, nous t’en prions, que Mère Adèle nous enseigne à nous émerveiller sans cesse de l’immensité de ton amour et qu’elle nous obtienne, comme saint Paul l’écrivait aux Ephésiens de « comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur, et connaître l’amour du Christ, qui surpasse toute connaissance ».

SEMAINE 8

  • « Dieu aime les simples et c’est à ceux-là qu’Il révèle ses secrets.» (27 mai 1825)

Prière :

Seigneur, Toi que Mère Adèle aimait invoquer par ces mots : ‘Vous êtes le Dieu de mon cœur et serez éternellement mon trésor et mon héritage’ , accorde-nous de trouver auprès de toi la source de tout bien.

tresor

SEMAINE 7

  • « Veillons sans cesse, chère Agathe, de peur que l'ennemi ne vienne durant la nuit semer de l'ivraie parmi le bon grain. » (22 avril 1807)

Prière :

Seigneur, accorde-nous, à l’exemple de  Mère Adèle, qui, en dépit des obstacles, pleine de confiance en toi, n’a cessé d’annoncer ton amour, d’avancer patiemment sans nous préoccuper des résultats de la mission.

bgriv

SEMAINE 6

  • « Dans quelle terre, chère Agathe, recevons-nous la semence?  Dans une terre remplie de ronces et d'épines qui étouffent bientôt les précieuses semences de la parole de Dieu. Oh! ma chère amie, qu'il n'en soit plus de même: arrachons de notre âme les épines qui s'y trouvent; que le feu de l'amour divin en consume jusqu'aux racines.  Donnons au contraire de bonnes racines. à la précieuse semence que Dieu jette dans nos cœurs; qu'elle ne tombe point sur des cœurs aussi durs que la pierre des rochers, mais sur des cœurs tendres pour Dieu. » ( 9 février 1806 )

Prière :

Vierge Marie, toi en qui la Parole s’est faite chair, prépare nos cœurs à l’écouter, ouvre-nous à la simplicité, à l’humilité, à la disponibilité. Enracine-nous dans la foi et la confiance c’est lui, Jésus, ton Fils qui sollicite notre réponse ; que notre « oui », glissé dans le tien nous rende coopérants de son dessein d’amour pour tous, en particulier pour les jeunes, les pauvres et les petits. 

SEMAINE 5

  • « Il nous invite cependant [à sa table] avec des paroles bien tendres: « Venez à moi, dit ce Sauveur, vous tous qui êtes fatigués et qui êtes chargés et je vous soulagerai.  Le pain que je vous donnerai est ma chair et le breuvage que vous y boirez est mon sang ».

    Grand Dieu! quel honneur pour de faibles créatures d'être nourries de Dieu même!  . »  (30  avril 1805)

Prière :

Seigneur, à la prière d’Adèle, accorde-nous de nous émerveiller du don de ton Corps et de ton Sang et donne-nous la grâce de trouver en toi, notre paix, notre joie.

Semaine 4

  • « Sortez [de votre retraite] avec le zèle et le courage de saint Pierre; allez jeter vos filets de l'amour divin dans les lieux où la Providence vous enverra; ne formez aucun choix que celui d'être là où le bon Dieu vous voudra. »  (4  novembre 1825)

 

Prière :

Seigneur,  toute jeune, Adèle, a été habitée par le désir de te faire connaître, aimer et servir. A son intercession,  rends-nous attentifs à la soif qui habite le cœur de ceux qui nous entourent, que nous sachions leur dévoiler ton amour.

SEMAINE 3

  • « Mon Dieu, donnez-nous cette paix, que le monde ne peut donner!

    Oh! oui, chère amie, qu'Il nous la donne cette paix si désirable, cette paix qui ne dépend ni des événements, ni de rien dans le monde, cette paix intérieure qui vient d'une âme parfaitement soumise à la volonté de Dieu, et qui reçoit tout de sa main.

    Il sait tirer le bien du mal; il ne tombe pas un seul cheveu de notre tête sans sa permission; Il sait mieux que nous ce qui nous convient. » (6 avril 1815)

Prière :

Seigneur,  dans ce monde troublé où la violence semble parfois l’emporter, que l’intercession d’Adèle porte à ton cœur celle de tous ceux qui, humblement, sans faire de bruit, œuvrent  à l’accueil mutuel, à la réconciliation, à la communion.

SEMAINE 2

  • « Apportons à chaque communion, s'il est possible, la foi, l'amour, le désir qu'on apporte d'ordinaire à la première Communion; car enfin c'est le même Dieu qui se donne à nous, avec le même amour. » (7 juin 1814)

Prière :
Seigneur, toi qui as mis au cœur d’Adèle un grand amour de la communion à ton Corps et à ton Sang, accorde-nous par son intercession d’entrer plus profondément dans le mystère de ton amour qui t’a conduit à te livrer entre nos mains.

adelebea

SEMAINE 1

  • « Je vais me préparer à mon anniversaire de baptême et de naissance qui est le 10 juin…Vous savez, chère amie, que nous devons être de « petits Apôtres ». Rendons-nous dignes de cette glorieuse vocation malgré notre indignité. » (1er juin 1814)

Prière :
Adèle, nous comptons sur ta prière, obtiens-nous la grâce de nous émerveiller et de rendre grâce du don du baptême, du don de la Vie. Demande à Jésus de faire de nous des apôtres sensibles, comme toi, aux besoins de la mission aujourd’hui.

beatification_adele_de_batz



Voici le temps, chère amie, de nous réveiller de notre assoupissement et de redoubler de courage pour avancer l'œuvre de notre salut. (28 novembre 1814)

 

Prière :

Seigneur, Dieu d’Amour et de Vie,

toi le Maître du Temps, toi, le Dieu qui est, qui était et qui vient,

nous te rendons grâce pour ce temps que tu nous donnes.

Apprends-nous à l’accueillir comme  une grâce, apprends-nous à l’habiter de paix, de service, de joie et d’amour,

apprends-nous à en faire une lumière qui réfléchisse ton visage de tendresse,

apprends-nous, encore et encore, à demeurer en état de veille

pour te reconnaître et te suivre quand il te plaira.

Seigneur, Toi qui viens à nous sous les traits du pauvre, du mal-aimé, de celui qui souffre, de celui qui a tout perdu, accorde-nous, à la prière d’Adèle, de te reconnaître en chacun et de nous mettre à son service.

 
RizVN Login